Visite en Algérie du sénateur Simon Sutour (du 6 au 9 juillet 2017) [ar]

Simon SUTOUR, sénateur du Gard, Vice-président de la Commission des Affaires européennes du Sénat, s’est déplacé en Algérie entre le 6 et le 9 juillet 2017 afin d’évaluer l’état de la coopération entre l’Union européenne et l’Algérie, et évoquer dans ce cadre les modalités d’application de l’accord d’association.

Cette visite en Algérie est venu clore une série de missions sénatoriales réalisées au Maroc, en Tunisie, en Jordanie et en Egypte sur ce thème des relations entre l’Union européenne et les pays de la rive Sud de la Méditerranée.

Lors de son séjour, le sénateur Sutour a été reçu au plus haut niveau parlementaire, par M. Abdelkader Bensalah, Président du Conseil de la Nation et par M. Saïd Bouhadja, Président de l’Assemblée Populaire Nationale.

Les deux Présidents se sont félicités des bonnes relations entre la France et l’Algérie, notamment dans le domaine parlementaire, et appelé de leurs vœux un approfondissement des liens bilatéraux. En réponse, le sénateur M. Sutour a souligné l’importance de la « diplomatie parlementaire » entre les deux pays, mais aussi à l’échelle du bassin méditerranéen. Les questions régionales, et en particulier les situations en Libye et au Mali ont également fait l’objet de développements, notamment sous l’angle de la place que l’Union européenne tient dans ces deux dossiers, et du rôle stabilisateur joué par l’Algérie dans la région.

JPEG

En outre, la délégation française a pu s’entretenir avec différents interlocuteurs du monde administratif (directeur de l’Unité de gestion du programme d’appui à la mise en œuvre de l’accord d’association), économique (Forum algérien des Chefs d’Entreprises, chefs d’entreprises françaises) et de la communauté diplomatique (Ambassadeur de l’Union européenne à Alger, directeur de la coopération avec l’Union européenne et des relations euro-méditerranéennes au ministère algérien des Affaires étrangères).

Cette mission sénatoriale fera l’objet d’un rapport qui sera présenté devant la commission des Affaires étrangères du Sénat français le 27 juillet prochain.

JPEG

publié le 12/07/2017

haut de la page