Sélection SILA 2018 : Maïssa Bey à l’honneur ! [ar]

Forte d’une diversité d’auteurs français et algériens francophones, la France sera, une fois de plus, représentée au Salon International du Livre d’Alger (SILA).
Pour marquer cette présence traditionnelle, l’Institut Français d’Alger propose un jeu-concours. Le concept est simple : plusieurs citations d’auteurs invités seront publiées sur la page Facebook de l’IFA cette semaine, donnez la bonne réponse et vous serez tiré au sort !

" Heureusement que j’ai des livres. C’est ma seule consolation pour les jours trop sombres. Quand j’ouvre les pages, c’est comme si je m’embarquais sur un tapis volant. Très haut, très loin."

Maïssa Bey était à l’honneur pour l’édition d’hier ! Découvrez un rapide retour biographique, et venez à sa rencontre au SILA 2018 le vendredi 2 novembre à 15h30.

PNG

Maïssa Bey, nom de plume de Samia Bennameur, est née à Ksar Boukhari, en Algérie. Après avoir suivi des études universitaires de lettres à Alger, elle devient professeure de français dans la ville de Sidi Bel-Abbès. En 1996, elle signe son premier roman "Au commencement était la mer" avant de sortir "Cette fille-là" en 2001 qui lui a valu son premier prix littéraire. S’en suit une série de romans dont "Bleu, Blanc, Vert" en 2007, "Puisque mon cœur est mort" (Prix de l’Afrique Méditerranée 2010), ou encore "Hizya" (2015).

Elle est également l’auteure de recueils de nouvelles comme "Nouvelles d’Algérie" (1998) ainsi que de pièces de théâtre ("On dirait qu’elle danse"), ou d’essais ("L’une et l’autre").

Son dernier roman, "Nulle autre voix", paru en septembre 2018 aux éditions Barzakh, met en scène les correspondances d’une écrivaine avec une ancienne détenue, condamnée pour le meurtre de son mari.

Pour retrouver le jeu-concours, ça se passe ici : https://goo.gl/Mp7e9m

publié le 23/10/2018

haut de la page