Rencontres avec les meilleurs étudiants, les Alumni, les recruteurs et les associations

C’était le 24 juin dernier, l’ambassade de France en Algérie a organisé la 3ème édition du Forum de rencontres avec les meilleurs étudiants Campus France Algérie, les Alumni, les recruteurs et les associations au siège de la Chambre de Commerce et d’Industrie Algéro-Française (CCIAF), partenaire de cet événement.

A cette occasion, Grégor Trumel, Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle et Directeur de l’Institut français d’Algérie, a rencontré les étudiants algériens retenus pour l’excellence de leur parcours, et attendus en France pour poursuivre leurs études à la rentrée prochaine. Cet événement auquel étaient également associés des représentants du MESRS algérien, a permis de fructueux échanges autour d’une table ronde sur l’avenir et les opportunités offertes aux étudiants algériens en France, avec notamment les réseaux d’alumni algériens formés en France, les représentants des entreprises partenaires du réseau France Alumni ou des associations qui accompagnent les nouveaux étudiants algériens en France.

JPEG

Pour cette 3ème édition, une table ronde a été organisée dans le cadre du développement du réseau France Alumni Algérie. Cette dernière a été introduite et animée par des recruteurs d’entreprises algériennes ou d’entreprises étrangères implantées en Algérie, de jeunes entrepreneurs en Algérie, des Alumni insérés dans le tissu académique en Algérie et des représentants d’associations d’Alumni ou de cabinets de recrutement en Algérie. L’objectif de cette table ronde était de réfléchir ensemble aux leviers d’action pour apporter un soutien aux jeunes diplômés, afin de leur permettre de construire un projet d’avenir cohérent après une formation à l’étranger. Cette table ronde a également permis d’échanger sur les priorités partagées entre les deux rives pour renforcer le lien entre la formation initiale et l’insertion professionnelle des jeunes diplômés en Algérie.

Grégor TRUMEL, Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle et Directeur de l’Institut français d’Algérie a souligné à l’occasion l’importance de ce type de rencontres, favorisant un croisement entre la coopération universitaire, les étudiants, les entreprises et les futures recruteurs, aussi bien du secteur privé que du secteur public. L’objectif étant de faciliter l’obtention de stages et l’insertion professionnelle des jeunes diplômés algériens formés en France. Il a ensuite félicité les étudiants présents : « Il s’agit des meilleurs candidats inscrits à nos cinq espaces Campus France ayant les meilleurs notes, les meilleurs diplômes, les meilleurs motivations, les projets les plus cohérents et les plus intelligents qui ont été repérés par nos excellents conseillers Campus France au nombre de plusieurs dizaines sur le territoire algérien » a-t-il déclaré.

Toufik FREDJ, Vice–président de la CCIAF qui compte près de 2 000 entreprises françaises et algériennes adhérentes, et PDG de GE Maghreb a, lui, rappelé la disponibilité de la chambre pour conseiller et accompagner les étudiants à leur retour, et leur proposer un accès facilité, aussi bien aux entreprises françaises implantées en Algérie, qu’aux entreprises algériennes. Il a par ailleurs partagé son expérience personnelle, en tant que diplômé de l’enseignement supérieur français, ayant cumulé plus de 15 années d’expérience dans le domaine de la gestion et dans le secteur de l’énergie.

JPEG

La modération de la table ronde a été confiée à Amina KARA MECHETI, diplômée de Toulouse Business School, co-fondatrice et directrice associée du cabinet International Talents Network (ITN) et présidente du Club DiasporAfrica. Elle enseigne un module de communication au sein de Toulouse Business School ainsi qu’un module d’aide à l’insertion professionnelle à l’Ecole Supérieure Algérienne des Affaires. Amina KARA MECHETI assure également des chroniques sur France 24 au JT africain, sur la diaspora.

Les différents intervenants, conviés à cette occasion, ont ensuite pris la parole afin de présenter leur expérience concrète d’insertion professionnelle et de création d’entreprise en Algérie après des études en France :

Adel HADDOUD, Président de l’Association Atlas Algérie, a évoqué l’importance de l’engagement associatif, comme une composante importante d’un parcours d’insertion sociale et professionnelle. Diplômé des écoles INSEAD et SUPAERO, il a partagé son expérience personnelle puis a mis en valeur les actions de l’association “ Algerian Talents & Leaders Association” qui propose un réseau de mentors en insertion professionnelle en Algérie et à l’étranger.

Kamila AIT YAHIA, sous-directrice de la recherche scientifique et du développement technologique au MESRS, a souligné l’apport des Alumni dans l’université algérienne et les activités de la recherche en Algérie. Diplômée de l’Université d’Evry-Val d’Essonne, Kamila AIT YAHIA a enseigné pendant plusieurs années dans les grandes écoles de commerce en Algérie (EHEC Alger, ESAA et ENSM).

JPEG

Des représentants d’entreprises partenaires du réseau France Alumni Algérie, ont également pris la parole afin d’évoquer l’apport des jeunes diplômés à l’étranger et les doubles compétences pour une entreprise implantée en Algérie. Ainsi, Fabien RIGUET, Directeur Général de la banque française BNP Paribas El Djazair et Mohamed Salah DAAS, Directeur Général Adjoint du grand groupe algérien Condor Electronics ont saisi cette occasion afin de partager leurs expériences et donner des conseils aux étudiants présents.

Yanis MOUHAMMOU, âgé de 39 ans, a étudié les Relations Internationales à l’institut d’Etudes Politiques de Paris (Sciences Po) et les Ressources Humaines à Sup’RH Paris. En 2012, il se lance dans l’entreprenariat en ouvrant le cabinet de conseil Synergia à Alger, partenaire du cabinet Lee Hecht Harrison (US) et Altedia (FR), puis en 2015 à Casablanca. Aujourd’hui, il gère ses activités, entre l’Algérie, le Maroc et l’Afrique, toujours dans le Conseil, et le Recrutement, mais également dans les domaines des énergies renouvelables et de l’Export. Il a partagé son expérience personnelle, tout en mettant en valeur les nouvelles dynamiques sociales et culturelles, qui façonnent le monde du travail aujourd’hui, en Algérie ou ailleurs.

JPEG

Un véritable débat s’est engagé avec le public. Les échanges qui ont en découlés ont démontré combien les problématiques liées au développement de l’employabilité et de l’insertion professionnelle des jeunes diplômés était au cœur des préoccupations des jeunes Algériens et de l’ensemble des professionnels présents.

La rencontre a été suivie d’un cocktail convivial permettant de favoriser les échanges entre les Alumni, les étudiants, les chefs d’entreprises, les responsables de l’enseignement supérieur et du secteur associatif. Dans un cadre convivial, les étudiants ont pu, entre autres, proposer leur curriculum vitae aux entreprises et se créer un premier réseau professionnel en amont de leur retour en Algérie, une fois diplômés.

L’ambassade de France en Algérie, l’Institut français d’Algérie et Campus France Algérie souhaitent à tous ces étudiants une belle réussite dans leurs projets d’études et un parcours d’exception en France. Nous les invitons à rejoindre le réseau France Alumni Algérie afin de prendre conseil auprès des anciens étudiants et construire leur carnet d’adresse tout en profitant des différentes opportunités !

JPEG

publié le 30/07/2019

haut de la page