Réhabilitation des cantines scolaires dans les camps de réfugiés sahraouis [ar]

L’Ambassade de France en Algérie s’engage pour la santé nutritionnelle des enfants des camps de réfugiés sahraouis. Le Conseiller de coopération et d’action culturelle, Gregor Trumel, a rencontré les représentants du Comitato Internazionale Per lo Sviluppo dei Popoli (CISP). Ensemble, ils ont signé une convention de subvention pour la réhabilitation des 36 cantines scolaires dans les camps de réfugiés sahraouis à Tindouf.

JPEG

Le CISP est une ONG engagée depuis 2012 en faveur de l’alimentation scolaire dans toutes les écoles des camps grâce à un financement du Programme Alimentaire Mondial.

Pour assurer la bonne préparation et distribution du lait aux 41426 élèves présents dans les écoles et jardins d’enfants, chaque cantine scolaire doit répondre à des normes strictes. Depuis 2014, une campagne de réhabilitation des cantines des écoles a été engagée par le PAM et le CISP. La contribution de l’Ambassade de France permettra la réhabilitation de 5 cantines scolaires et de l’ensemble des cantines des jardins d’enfants.

Ce projet répond à un enjeu sanitaire mais également éducatif puisque l’amélioration de la nutrition des enfants en âge de scolarisation entraine une meilleure fréquentation des écoles notamment par les filles ainsi qu’une diminution du redoublement et de l’abandon scolaire.

L’Ambassade de France en Algérie est engagée en faveur de la protection des droits des enfants, notamment par le lancement le 8 mars 2017 à l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme d’un appel à projets « Genre et Enfance » à destination de la société civile.

JPEG

publié le 09/11/2017

haut de la page