Projection « Alger, La Mecque des Révolutionnaires » [ar]

JPEG

L’Institut français d’Alger a organisé, mardi 24 avril en soirée, la projection d’un documentaire exceptionnel intitulé « Alger, La Mecque des Révolutionnaires », en présence du réalisateur Mohand Ben Salama et du producteur Amirouche Laidi, ainsi que d’un témoin de l’époque, Stanislav Demidjuk.

Extrêmement bien documenté, le film détaille le rôle joué par l’Algérie au lendemain de son Indépendance dans l’accueil des mouvements et des figures anticolonialistes et révolutionnaires du monde entier. Sous l’ère des Présidents Ahmed Ben Bella (1962-1965) puis Houari Boumediene (1965-1978), l’Algérie apporte en effet un important soutien militaire et financier aux mouvements de libération africains, sud-américains et nord-américains. On croise ainsi à Alger l’ANC de Nelson Mandela ou le PAIGC (Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap vert) d’Amilcar Cabral. Che Guevara devient un invité régulier du pays, où il installe sa base arrière africaine pour ses actions de guérilla tandis que les Black Panthers d’Eldridge Cleaver y créent leur section internationale. « Alger la Blanche » devient « Alger la Rouge », et l’Algérie s’impose en chef de file incontesté du Tiers-mondisme.

Ce documentaire est aussi l’occasion de découvrir des images fortes, issues d’archives inédites et diffusées pour la première fois en public : la réception du Président Ben Bella par le Président américain Kennedy, l’entretien du Président Boumediene avec le Président américain Reagan ou les harangues de Che Guevara (y compris en français !) à Alger.

« Alger, la Mecque des Révolutionnaires » a précédemment été diffusé en France, en janvier 2017, au Musée de l’Immigration et le sera à nouveau, en mai, sur Arte.

Introduisant par quelques propos liminaires cette séquence hors norme, l’Ambassadeur et Haut Représentant de la République française en Algérie, Bernard Emié, a tenu à rappeler à cette occasion que "l’influence de l’Algérie sur la scène diplomatique internationale continue d’être majeure aujourd’hui".

JPEG

publié le 24/05/2017

haut de la page