Bilan des relations franco-algériennes sous le quinquennat du Président François Hollande [ar]

PNG

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a effectué une visite de deux jours à Alger les 5 et 6 avril afin de rencontrer son homologue algérien Abdelmalek Sellal et dresser le bilan d’un quinquennat particulièrement fructueux pour les relations franco-algériennes.
A son arrivée à Alger, Bernard Cazeneuve a été accueilli par son homologue algérien, avec lequel il s’est entretenu à deux reprises au cours de son séjour. L’occasion pour les deux Premiers ministres de procéder à un large tour d’horizon des principaux dossiers bilatéraux, économiques comme politiques, et d’explorer les meilleurs moyens de soutenir la formidable dynamique de la relation entre Paris et Alger instaurée sous le quinquennat du Président Hollande. Les crises régionales ont aussi été abordées dans le détail, en particulier les situations en Libye et au Mali, ainsi que la question du renforcement de la coopération sécuritaire.

Durant cette visite de travail et d’amitié, dix accords et mémorandums d’entente ont en outre été signés dans différents domaines : les énergies renouvelables, l’agroalimentaire, la formation professionnelle, l’enseignement supérieur. Ils donnent corps aux engagements pris lors de rencontres précédentes, et illustrent de belle manière les progrès réalisés dans de nombreux domaines de la coopération entre les deux pays.

Bernard Cazeneuve a en outre tenu à se déplacer dans des lieux emblématiques de la capitale algérienne : le monument des martyrs pour y déposer une gerbe de fleurs et se recueillir, le jardin d’essai, la Basilique Notre-Dame d’Afrique et enfin la Casbah.
Cette visite s’est inscrite à la suite d’une série de rendez-vous institutionnels et de déplacements de haut niveau en France comme en Algérie, dont le rythme n’a cessé de croître depuis la visite d’Etat en Algérie du Président Hollande en décembre 2012.

publié le 28/06/2017

haut de la page