Bilan de la visite de Gérard Collomb en Algérie [ar]

Les 14 et 15 Mars, le Ministre d’État, ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb a effectué un déplacement en Algérie. Outre les entretiens bilatéraux avec le Premier ministre algérien, le ministre de l’Intérieur et le ministre des Affaires Religieuses et des Wakfs, le Ministre d’État a ouvert, avec son homologue, le premier Séminaire des Préfets français et des Walis algériens.

Accueilli par son homologue algérien, Noureddine Bedoui, avec lequel il s’est entretenu à de nombreuses reprises, Gérard Collomb a, au cours de son déplacement, échangé avec le Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia ainsi qu’avec le ministre des Affaires Religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa. Ces entretiens ont été l’occasion d’analyser l’état de notre coopération, notamment sur les questions de sécurité, la lutte contre le terrorisme et les enjeux migratoires.

Le 15 mars, les deux ministres de l’Intérieur ont ouvert la Rencontre Walis-Préfets. Cette rencontre d’une journée avait pour objectif le partage d’expériences sur des sujets touchant nos collectivités, en France et en Algérie. Cette rencontre a réunis les walis algériens et une délégation composée de 6 Préfets français.

Le séminaire avait trois priorités :

- Faire travailler ensemble les Walis et les Préfets pour renforcer l’attractivité économique des territoires

- Partager nos expériences pour un meilleur accompagnement concernant la gouvernance des grandes métropoles.

- Favoriser les échanges sur la gestion des situations de crise.

Une première table ronde s’est penchée sur la question de l’attractivité et du développement économique des territoires.

Définie comme la capacité à attirer les acteurs économiques, l’attractivité des territoires est aujourd’hui au cœur des interrogations des administrateurs. Une démarche de promotion des territoires doit en effet passer par un diagnostic préalable des ressources disponibles, des potentialités pour mener une politique d’aménagement optimale.

Le partage des expériences françaises et algériennes sur cette question a permis de faire émerger les défis actuels que traversent nos collectivités. Les échanges entre M. Pierre Dartout, Préfet des Bouches-du-Rhône et de la Région PACA, et les Walis algériens ont montré les différentes approches françaises et algériennes et ont fait émerger des pistes possibles pour améliorer la coopération française en la matière.

Une deuxième table ronde a permis d’étudier les problématiques communes à la France et à l’Algérie concernant la gouvernance des grandes métropoles. Cette discussion a été notamment l’occasion de montrer les grands projets urbains algériens, comme ceux concernant la ville d’Alger.

Enfin, une dernière discussion a vu le témoignage du Préfet du Var, M. Jean-Luc Videlaine concernant la gestion des situations de crises et des risques majeurs. Il a appelé à la nécessité d’une communication adaptée, responsable et réactive.

publié le 25/03/2018

haut de la page